Sur le chemin du silence

Sur le sentier de la vie en silence et en conscience,
avancer.

Sur le chemin du silence une porte se franchit.

Sur le chemin du silence l’expérience s’introduit.

Trouver son propre rythme en alliant le souffle à la mesure de son pas
pour pénétrer l’adéquation corps-esprit.

Vivre le moment dans un état de perception accrue où le dedans et le dehors n’est pas séparé.

Sentir que le silence construit l’instant
sans que la volonté n’intercède.

S’ouvrir entièrement à ce qui EST.

Alors le silence est révélateur de la pureté qui m’entoure
comme le reflet de mon intériorité vivante.

Dans le silence la vie se poursuit,
l’amour palpable s’épanouit sous mon pied et au-delà de mon regard,
dans l’air qui me respire.

Ce silence est le sang qui circule en moi.

Réjouissance !

Relié à l’immensité le temps s’est retiré.

…mais quelle heure est-il ?

Ça y est le charme est rompu
comme un cordon que l’on vient de couper.

Le mental a repris la main,
pas la mienne mais celle du temps dans lequel je suis né…

Dans un monde d’agitation permanente, le silence nous ramène à l’essentiel.
Dans le cadre des sessions HONORER LE VIVANT EN SOI, je mets en place des week-ends axés sur l’ouverture spirituelle de chacun-e et la quête du meilleur de soi.
« LE SILENCE CONSTRUCTEUR » ouvert sur inscription.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *