Tous les articles par Aubesinterieures

Covid-19, le bouleversement et après ?

SE RESPIRER SOI – RESPIRER LA VIE – RESPIRER LE MONDE

Qu’est-ce que je veux pour ma vie, dans quel monde je veux vivre ?
Tout le monde est à l’arrêt avec cette pandémie coronavirus. Elle nous fait se rendre compte que plus rien ne peut être comme avant à sa sortie. Une remise en question s’opère elle est écologique, économique, politique, sociale, spirituelle.
Reprenons-nous en main pour redéfinir l’Humain, le nouveau Terrien.
Et si nous prenons le temps de respirer, de souffler, de vivre l’instant comme une aubaine ?

Continuer la lecture de Covid-19, le bouleversement et après ?

Nous sommes dans une crise de civilisation

Quittons les vieux schémas et la logique binaire du bien et du mal, il n’y a qu’un potentiel de croissance, un pont vers la conscience, ce qui est accompli ou pas accompli. L’épisode que nous traversons en ce moment n’est pas le mal, mais face au danger grandissant c’est le moyen que la vie met en place pour nous faire prendre conscience de nos comportements inadaptés en regard du vivant, ce vivant d’où nous provenons.

Continuer la lecture de Nous sommes dans une crise de civilisation

C’est quoi le bonheur ?

C’est quoi le bonheur pour moi ?

Peut-il y avoir une seule réponse ? Je ne crois pas. Autant on peut dire ce qu’il n’est pas, autant on peut tenter d’exprimer la vérité de ce qu’il est ou représente pour soi à un certain moment de sa vie.

Ce que je sens moi n’est pas absolu et n’engage que moi, ma vie à un moment T uniquement…

Continuer la lecture de C’est quoi le bonheur ?

Confinement quotidien, prison imaginaire ?

Je me suis réveillé ce matin dans une ambiance où mon intériorité cherchait une raison à ma présence physique. Je me sentais piloté par une énergie floue d’amertume en moi et cela me fixait dans un mauvais goût de moi-même avec une tendance générale à me considérer « incapable », incapable de bien vivre et d’être heureux. Mais pourquoi donc !?

Continuer la lecture de Confinement quotidien, prison imaginaire ?

Contemplation du printemps

Au-dessus de moi depuis le début de la journée, des nuages blancs et gris poussés par le vent du nord, défilent à grande vitesse dans un ciel tout bleu et descendent vers le sud en cachant mille fois le soleil. Cela fait trois jours et autant de nuits que le vent les pousse ainsi, inlassablement.

Tantôt la campagne rayonne de mille éclats colorés sous l’explosion soudaine d’une lumière naturelle libérée et bientôt tout semble s’évanouir sous une teinte blafarde que le grand vent du nord dessine sans cesse.

Puis de nouveau, avec le soleil et ses chaudes caresses tout vient se confondre dans la félicité et l’allégresse d’un magnifique sourire céleste ; pour mourir à nouveau et renaître encore dans un mouvement sans fin.

Continuer la lecture de Contemplation du printemps

Sur le chemin du silence

Sur le sentier de la vie en silence et en conscience,
avancer.

Sur le chemin du silence une porte se franchit.

Sur le chemin du silence l’expérience s’introduit.

Continuer la lecture de Sur le chemin du silence

J’ai croisé une étoile filante

J’ai croisé une étoile filante. Une étoile filante comme porte-bonheur peut-être.
Il y a une attirance en moi pour la magie universelle et le désir secret d’une communion. J’ai une histoire mais je ne suis pas esclave de mon passé ni aliéné ou propriétaire de l’avenir, je suis simplement UNE ÉTAPE EN CONSTRUCTION dans LE COURANT DE CE GRAND TOUT qui me traverse. J’ai la seule perspective viscérale de tenter d’accomplir en conscience le meilleur de moi-même. Participer, être en capacité peut-être d’accueillir un nouveau, une croissance à créer sans failles avec fièvre, c’est-à-dire amener ma part d’évolution à la conscience universelle.

Une étoile filante a traversé le SILENCE de ma vie comme un bout du cœur de l’univers se précipitant pour laisser une trace de matière-lumière aux abords de mon cœur.
C’est magnifique et furtif une étoile filante. Ce n’est pas une anomalie du ciel et c’est muet d’intention. Il n’y a d’ailleurs rien à comprendre pour participer à la magie du ciel, juste accepter d’être là pour se laisser imprégner par son intensité et se joindre à sa lumière passagère.
Mais pour avoir la chance de la croiser il fallut être malgré tout au bon endroit au bon moment et faire ma part sur terre, VIVRE UN SILENCE CONSTRUCTEUR, puis DIRE MA DEMANDE au ciel en élevant mon vœu au plus haut. J’avais appelé de toute mon âme et je guettais les signes visant un mieux-être de complétude, de réjouissance et d’amour. La vie a répondu.

Continuer la lecture de J’ai croisé une étoile filante

Je suis la réponse que je cherche

LE SILENCE CONSTRUCTEUR.

Dans le silence de mes entrailles JE SUIS LA RÉPONSE QUE JE CHERCHE.

Nous sommes CONSTRUCTEUR DE NOUS-MÊME à l’intérieur et ensemble quo-responsables des situations que nous attirons à l’extérieur.

Notre pensée agit sur la matière.

Croire en soi agit sur soi.

Continuer la lecture de Je suis la réponse que je cherche

Le silence constructeur

Dans un monde d’agitation permanente, le silence nous ramène à l’essentiel

Continuer la lecture de Le silence constructeur

A l’écoute du silence intérieur

L’être humain est le dernier maillon en date de la création, comme l’est avant lui le minéral, le végétal et l’animal. L’homme, l’humain est comme un point exceptionnel de l’histoire à l’endroit où la nature prend conscience d’elle-même s’interrogeant sur son propre destin. L’écoute de son silence intérieur le pousse toujours plus loin vers une conscience de lui-même paisible et aimante. Cette conscience s’éveille en lui lorsque son mental se calme. C’est alors plonger dans le silence intérieur pour revenir à l’essentiel, lui-même.
La conscience n’est pas encore une fonction naturellement implantée chez l’humain. Elle n’est pas non plus gratuite, il faut produire un effort pour y accéder, elle est reproductible certes mais par une pratique dont les effets resteront malgré tout éphémères. La dimension spirituelle et ses outils associés sont la condition de notre progression intérieure et la promesse d’un passage de notre nature inférieure (notre passé personnel) à notre nature supérieure (notre futur individuel), c’est-à-dire ce pourquoi nous sommes tous promis sur terre, à notre propre évolution individuelle, le meilleur de nous-même vecteur de l’Homme nouveau, d’une vie sans cesse renouvelée.

Continuer la lecture de A l’écoute du silence intérieur