Archives par mot-clé : l’homme nouveau

Le combat d’un monde meilleur pour qui pour quoi ?

SE TROUVER EN VÉRITÉ est un combat essentiel et toujours difficile.
Être dans le meilleur de soi-même participe d’un engagement propice à la sérénité. Une évolution intérieure en marche est nécessaire où chacun, non séparé,  est une histoire unique, dépositaire d’une vérité qui le rend unique et qu’il lui appartient de vivre.
CHAQUE PARTIE PEUT-ELLE EXISTER SANS LE TOUT ?
Un monde qui cherche sans cesse des solutions extérieures à travers la religion d’un progrès aveugle pour modifier artificiellement son existence, s’affaiblit. Il reste une impasse individualiste sans cohérence harmonieuse avec l’ensemble de son environnement. Donc un poison contre lui-même.
Nous sommes à l’heure d’une RÉVOLUTION MENTALE, spirituelle, écologique, sociale, économique  et politique où l’humanité est à un RENDEZ-VOUS URGENT et incontournable avec elle-même.

Continuer la lecture de Le combat d’un monde meilleur pour qui pour quoi ?

Dialogues avec l’ange

Un film documentaire réalisé par Gulietta Banderia et Gabriele Fonseca sur une des plus grandes aventures humaines et spirituelles du XXème siècle

Le dialogue inspiré avec le meilleur de soi, une nouvelle fonction humaine ?


Le film…
Il raconte un évènement arrivé à Budapest durant l’occupation nazie en 1943. Quatre jeunes artistes, au milieu de l’enfer de la guerre, à la recherche du sens de leur vie, se questionnent. Ils n’ont qu’une seule préoccupation : chercher la vérité – non pas les coupables – mais chercher les erreurs commises par l’homme sans exclure les leurs. Ils reçoivent des réponses puissante suscitées par la sincérité de leurs questions.
Le contenu de ces rendez-vous hebdomadaires, recueilli par l’unique survivante Gitta Mallasz, et rassemblé dans le livre Dialogues avec l’ange, Ed. Aubier-Flammarion, témoigne d’un enseignement accessible, aujourd’hui, à tous ceux qui le veulent.

Continuer la lecture de Dialogues avec l’ange

Vers l’homme nouveau

En dehors de tous subterfuges artificiels, il y a quelque chose en nous (le mystère de la VIE dans son évolution naturelle) qui nous pousse à chercher notre utilité sur terre, à aimer et se sentir aimer. Cette évolution présente mais en germe en nous est un appel à ce rendez-vous sincère et particulier si nous le décidons. Le seul canal que nous ayons à notre disposition et nous permettant de répondre à cet appel, cette recherche, est notre corps-esprit support de la VIE qui nous traverse. S’extraire de nos habitudes et décider de s’arrêter dans le silence et l’immobilité est le premier ingrédient nous permettant une écoute du sens à travers notre corps, de nos mouvements intérieurs, nos commentaires et souffrances psychiques… C’est l’effort de curiosité et d’engagement régulier nécessaire à l’amélioration de notre existence de tous les jours. Quand le chercheur est en route il trouve à chaque étape de son chemin les réponses adéquates à son évolution dans l’expérience qu’il rencontre.

A n’en point douter, la crise est là et elle va bouleverser notre quotidien en profondeur jusqu’à infléchir nos comportements les plus ordinaires. Mais elle pourrait bien être une chance, une crise bénie qui accouche d’une nouvelle humanité : l’humanité qui partage.
C’est cette autre version de la crise que Bernard Montaud propose dans son ouvrage « Bénie soit la crise de l’Occident, une analyse spirituelle de la crise » aux éditions Editas.
- Peut-on vivre la crise comme une opportunité ?
- Serait-il possible d’en profiter au lieu de la subir ?
- Se peut-il qu’elle devienne une occasion historique permettant au meilleur de l’homme de se réveiller ?
- Ne serait-elle pas un rendez-vous pour que naisse une humanité plus juste et plus solidaire ?