Pollution intérieure

Nous sommes tous concernés d’une manière ou d’une autre par la pollution extérieure, celle que nous générons à travers nos faits et gestes quotidiens dans tous les domaines de la vie. Et de fait tous concernés de la même façon, vu ou pas vu, par notre pollution intérieure, celle que nous nous infligeons à nous-même sans cesse en pensant, disant ou nous faisant du mal. L’une à l’extérieur comme réplique visible de celle, cachée, provenant de notre intériorité en désordre. Cette crise planétaire et humaine que nous traversons est comme un cri d’alarme que nos oreilles, notre raison ne peuvent pas ne pas entendre. Cela devrait nous pousser plus vite et plus sûrement à des questions sincères et essentielles : Qu’est-ce que je fais de ma vie ? À quoi je sers vraiment ? C’est quoi ma vie ? Les réponses doivent venir et servir d’appui à la sauvegarde d’un monde meilleur.  Pour que ce monde meilleur, en paix,  puisse exister à l’extérieur, ne doit-il pas d’abord exister à l’intérieur ? Le chemin de pratique d’une rencontre avec le meilleur de soi-même est plus que nécessaire aujourd’hui, qui d’autre qu’un homme en paix dedans agissant avec le meilleur de lui-même pourrait construire la paix à l’extérieur ? Alors au plus fort de ces convictions nous saurons être respectueux de nous-mêmes, des autres et de toute chose. Nous saurons quoi faire de notre vie et comment soigner le présent pour que notre futur existe dans la paix et l’harmonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *