Archives de catégorie : Confidences

Comme je vis la spiritualité

Grandir en intériorité

Face à mes douleurs d’existence, à l’heure où je remettais ma vie en question,  j’ai cherché et tenté plusieurs voies d’épanouissement possible. Il y en a plein de respectable dans le domaine de la spiritualité. Après c’est une histoire d’affinité, de convenance personnelle qui m’en a fait choisir une en particulier (Artas) fondée par Bernard Montaud en 1982.
J’y ai trouvé un suivi et une douce rigueur qui me convenait. Aujourd’hui cette école  comporte 3 dimensions, 3 degrés d’approche permettant à chacun là où il en est, de trouver les réponses nécessaires à sa progression spirituelle. La première dimension est celle des clubs César, elle permet de se plonger dans l’univers de César, le héros d’un roman de Bernard Montaud, le vieux sage que nous rêvons tous de rencontrer pour donner du sens à notre existence.   La seconde dimension est celle nous permettant la découverte  de notre fonctionnement intérieur selon la Psychologie nucléaire®  fondée par Bernard Montaud. Elle s’accompagne d’une pratique de base régulière et assidue: l’assise immobile et silencieuse.  La troisième dimension est tournée vers l’accomplissement de sa vie par le service, « la Tâche », et les maisons de partage que sont ces lieux de vie où l’on expérimente une nouvelle manière de vivre ensemble, par les dialogues « en vérité » entre tous, pour apprendre à s’entraider et vivre ensemble dans un « partage de haut en bas ».
Continuer la lecture de Grandir en intériorité

L’amour moteur de tout

Au début de mon adolescence, le regard d’amour éperdu que je portais à ma petite amie du même âge était l’expression vivante, pure et inaliénable de ma croyance en un amour intemporel et éternel. C’était essentiel et au sommet de tout, comme le début et la fin de toute chose, la raison évidente de l’existence du monde et de Dieu. Je sentais couler en moi un sang d’amour que rien ne pouvait détourner.
Continuer la lecture de L’amour moteur de tout

Faire grandir l’être intérieur

Pour simplifier on pourrait dire qu’après avoir appris à réussir dans la vie, il est tout autant nécessaire d’apprendre à réussir SA vie, ces deux choses sont complémentaires et nécessaires à notre épanouissement global. Alors si réussir dans la vie va avec le domaine « extérieur » de notre existence, comment s’y prendre avec ce qui est de notre réussite intérieure ? Parce qu’on le sent bien, dans le cours de l’évolution qui est la nôtre,  à un moment de notre vie, nous ne sommes plus satisfait de nous-même. Nous ne savons pas encore ce qui nous manque, mais si un peu de foi nous anime, quelque chose en nous à l’intérieur, au plus profond de notre être, cherche à se mettre en route pour tenter de combler le manque d’une nouvelle réussite possible.